Famille / Violences conjugales

Critiques de livres
Sentiment amoureux et conjugalité violente

N° 1214 du 5 octobre 2017

Deux lectures opposées cherchent à interpréter la passivité de certaines femmes face aux violences conjugales. La première privilégie une emprise de l’agresseur prenant la forme de l’effraction (invasion du territoire de sa proie), de la captation (son isolement) et de la programmation (son dressage). (...)