Famille / Violences conjugales

Critiques de livres
Du prince charmant à l’homme violent

N° 1182 du 31 mars 2016

Pendant longtemps, les violences conjugales furent légitimées par le droit de correction accordé aux hommes et aux pères. Le droit coutumier belge, datant du 19e siècle, ne prétendait-il pas que battre sa femme n’était pas répréhensible, tant que celle-ci survivait aux mauvais traitements subis ? Il (...)