Exclusion sociale / Précarité

Critiques de livres
Mes années barbares

N° 1198 du 5 janvier 2017

Se faire violer dans son enfance par son frère dans le silence assourdissant de ses parents n’était pas suffisant. Loin de la protection attendue, il a fallu qu’Anne Lorient subisse aussi le rejet et le mépris de son entourage. Fuyant l’enfer, la voilà SDF, confrontée aux coupe-gorges, aux traquenards (...)

Dossiers sur le même thème