N° 1071-1072

| du 19 juillet 2012
Dossier

Travelling sur la question sociale

Appuyée sur la fiction comme sur le documentaire, la rencontre entre le 7ème art et l’intervention sociale n’a cessé de prendre de l’ampleur. Au fur et à mesure des époques qu’il traverse – et reflète –, le cinéma a toujours su percuter, parfois puissamment, les principales questions sociétales. Certaines œuvres sont devenues de vrais outils de formation pour les travailleurs sociaux, qui ont peu à peu incorporé la technique de cet art dans leur panoplie éducative, sociale, ou médico-sociale. La question du lien social se posant depuis quelques décennies d’une manière toujours plus aiguë, les films – sous toutes leurs formes (fictions, documentaires, webdocus, vidéos, animation…) – traduisent souvent finement les questions cruciales mais aussi les angoisses, voire les revendications prioritaires, du contexte sociétal actuel.

  • Social actualités
  • La chronique d’Etienne Liebig
  • Le billet de Jacques Trémintin
  • L’actu de la semaine
    • Mais que faire de la prostitution ?
  • Dossier : Travelling sur la question sociale
    - Cinéma et travail social
    • Les Arrivants : l’impossible travail social
      - Cinéma et précarité
    • Des militants d’ATD Quart Monde font du cinéma
    • Les rendez-vous cinéma des Restos du cœur
    • Précarité en haut de l’affiche
      - Cinéma et handicap
    • Changer de regard et d’image(s) sur le handicap
      - Cinéma et planning familial
    • À l’écoute des femmes
      - Cinéma et protection de l’enfance
    • Polisse, une fiction construite comme un documentaire
      - Cinéma et prison
    • Le déménagement
    • “L’administration pénitentiaire commet un abus de droit”, le point de vue de Jean-Marie Delarue, contrôleur général des lieux de privation de liberté
  • Annonces
  • Livres
    • La société des égaux - Pierre Rosanvallon
    • Repenser la solidarité - L’apport des sciences sociales - Sous la direction de Serge Paugam

Décryptage

Mais que faire de la prostitution ?

Certes, le corps ne peut ni ne doit être une marchandise, et la prostitution est souvent violence contre les femmes, via, par exemple, des réseaux mafieux. Une fois dit cela, comment l’abolir ? Pas si simple.

Lire la suite…

Critiques de livres