N° 1144

| du 25 juin 2014
Dossier

La pédagogie adaptée aux plus difficiles. Le Centre éducatif fermé La Rouveillère

Après un début chaotique, ce centre éducatif fermé a redéfini un cadre d’intervention basé sur le soin et une méthodologie comportementaliste. Le séjour du jeune ne dure que six mois pendant lesquels l’équipe s’efforce de lui donner un nouveau départ. Pour structurer son action, elle s’appuie notamment sur un protocole précis qui évalue les progrès du jeune et lui octroie des avantages en fonction des efforts fournis. Pour être efficaces, ces règles éducatives structurantes doivent rester souples tant les jeunes accueillis sont éprouvants

  • L’essentiel de la quinzaine
  • Décryptage par Joël Plantet
    • La refondation est avancée
  • Sur le vif d’Etienne Liebig
    • Ou le restau !
  • L’humeur de Jacques Trémintin
    • Malaise !
  • La plume de Célia Carpaye
    • Hé toi
  • Tribune des résistances
    • Assises du travail social Faire entendre la parole des travailleurs sociaux
  • Chronique internationale
    • Esclavage en Mauritanie : Éradiquer toutes les formes de servitudes
  • Formations et transmission
    • L’enseignement du travail social au Québec
  • Au cœur des métiers
    • Gens du voyage :Un service social sur les aires d’accueil
  • Angle droit
    • Nouvelles orientations pour la PJJ
  • Dossier
    • Reportage au Centre éducatif fermé La Rouveillère
      • La pédagogie adaptée aux plus difficiles
      • Entretien avec le directeur Mustapha Labzaê
      • Témoignage d’Héloïse Lecourt, éducatrice spécialisée
      • Entretien avec la psychologue Frédérique Marchand
      • Témoignage d’Amandine Vovard, infirmière
  • Au cœur des métiers
    • Réforme de l’asile :Le choix de la Belgique
  • Matière à pensées
    • Entretien avec Didier Martin, sociologue :Le burn-out des travailleurs sociaux
  • L’espace du lecteur
    • Pour ou contre les salles de consommation à moindre risque ?
  • L’œil et l’oreille
  • Livres
    • Je peux écrire mon histoire, Abdulmalik Faizi, Frédérique Meichler et Bearboz
    • Les pièges de l’identité culturelle, Régis Meyran et Valéry Rasplus
    • Ceux qui passent, Haydée Sabéran
    • Préhistoire de la violence et de la guerre Marylène Patou-Mathis
  • Film
    • Fou, tu dis ?
  • Exposition
    • À mon corps dérangeant
  • Les artisans du social
    • Portrait de Martin Denis Dans le bocal du travail social
  • Offres d’emploi
  • Jiho : affreux, sales et méchants

Décryptage

La refondation est avancée

Quel tournant vont donc entériner ces États généraux du travail social (EGTS) ? Les assises territoriales censées les préparer ne sont pas vraiment faitespour rassurer : réinventerait-on la poudre ?

Lire la suite…

Critiques de livres

Abdulmalik Faizi, Frédérique Meichler et Bearboz

Je peux écrire mon histoire

Régis Meyran et Valéry Rasplus

Les pièges de l’identité culturelle

Haydée Sabéran

Ceux qui passent