N° 1118

| du 19 septembre 2013
Dossier

Un dispositif original, le Travail à l’heure

En 2009, en lançant le Travail à l’heure, l’association Emmaüs-Défi a permis à des personnes sans abri de renouer progressivement avec l’emploi. Séduite par ce dispositif, la mairie de Paris le rebaptise Premières heures et l’expérimente en 2011 et 2012. Aujourd’hui, elle le pérennise et l’ouvre à toutes les entreprises d’insertion de la capitale.
Une expérience similaire Tapaj (Travail alternatif payé à la journée) est mise en place à Bordeaux pour des jeunes en errance.

  • Social actualités
  • La chronique d’Étienne Liebig
  • Le billet de Jacques Trémintin
  • L’actu de la semaine
    • État du secteur médico-social
  • Dossier : Un dispositif original, le Travail à l’heure
    • Personnes sans abri : comment renouer avec l’emploi ?
    • « L’insertion par l’emploi des personnes sans abri montre courageusement la voie », interview de Stéphane Rullac, éducateur spécialisé
    • Le dispositif Tapaj à Bordeaux : une demi-journée de travail hebdomadaire pour des jeunes en errance
  • Rebonds
    • Sessad : première rencontre
  • Les tables rondes de Lien Social
    • Choisir les usagers : une pratique acceptable ?
  • Interview
    • « Le dépistage doit être aussi précoce que possible », Anne Tursz, pédiatre, dresse le bilan de la prise en charge des enfants maltraités
  • Offres d’emploi
  • Livres
    • La folie évaluation. Les nouvelles fabriques de la servitude - Alain Abelhauser, Roland Gori, Marie-Jean Sauret
    • La fabrique des imposteurs - Roland Gori

Décryptage

Un état du secteur médico-social

Après avoir connu une longue période d’essor, les créations d’associations dans le secteur sanitaire et social sont à la baisse. L’observation du secteur et de son hétérogénéité réserve quelques surprises…

Lire la suite…

Critiques de livres

Alain Abelhauser, Roland Gori, Marie-Jean Sauret

La folie évaluation. Les nouvelles fabriques de la servitude