N° 1058

| du 12 avril 2012
Dossier

Les jeunes et la présidentielle

Les jeunes ne s’intéressent pas à la politique, et réciproquement. Circulez, y a rien à voir. Et pourtant à y regarder de plus près, malgré une abstention croissante et une désillusion certaine, les jeunes ne sont pas complètement dépolitisés, en témoigne leur forte présence lors d’actions collectives protestataires. Par ailleurs, quand on prend la peine de leur donner la parole, de les informer, de les faire participer au débat public, ils sont capables de s’impliquer et de formuler des propositions pertinentes.

  • Social actualités
  • La chronique d’Etienne Liebig
  • Le billet de Jacques Trémintin
  • L’actu de la semaine
    • La politique du bouc émissaire
  • Dossier : Les jeunes et la présidentielle
    • Je t’aime moi non plus
    • Zoom sur deux expériences de démocratie participative : La Fabrique citoyenne et Mosaïc
    • Remettre les banlieues au centre de la campagne : AC-Lefeu et Bondy Blog Café
  • Rebonds
    • Envie de formation ? Kafka au pays d’Unifaf
  • Culture
    • « Mieux affronter les situations de la vie », entretien avec Francisco Garcia, professionnel de théâtre
    • Je suis : un film documentaire français d’Emmanuel Finkiel
  • Offres d’emploi
  • Livres
    • Adolescents délinquants et leurs parents. Bandes et violences en groupe - Bernard Gaillard, Sylvie Hamel, René-André Brisebois
    • Être père, malgré tout. Univers carcéral et parentalité - Christiane Dufourcq-Chappaz

Décryptage

La politique du bouc émissaire

À l’approche des élections, une logique déjà en place s’est accélérée, stigmatisant certaines origines, pratiquant l’amalgame en toute mauvaise foi, créant des boucs émissaires. Le vote stoppera-t-il ce jeu dangereux ?

Lire la suite…

Critiques de livres

Bernard Gaillard, Sylvie Hamel, René-André Brisebois

Adolescents délinquants et leurs parents