N° 1037

| du 3 novembre 2011
Dossier

La galère des mineurs isolés étrangers à Paris

Conformément à la convention internationale des droits de l’Enfant, l’État doit protéger les mineurs isolés étrangers en attendant que l’aide sociale à l’enfance les prenne en charge, conformément à la loi de 2007. Or, l’État se désengage en se défaussant sur certains Départements qui ont de plus en plus de difficultés à faire face à l’arrivée massive de ces adolescents. C’est notamment le cas de Paris.

  • Social actualités
  • La chronique d’Etienne Liebig
  • Le billet de Jacques Trémintin
  • L’actu de la semaine
    • Soutenir l’économie sociale qui a du sens
  • Dossier : Les mineurs isolés étrangers
    • La galère des mineurs isolés étrangers à Paris
    • Le soutien des associations militantes
    • L’énergie de l’espoir, un film de Jean-Marie Fawer
  • Rebonds
    • Dépistage en maternelle, l’alliance du sanitaire et du sécuritaire
    • L’exercice du pouvoir pervertit les plus fragiles
  • Actualité
    • Rafah Nached, une psychanalyste Syrienne en prison
  • Actualité
    • La frénésie sécuritaire, interview de Laurent Mucchielli, sociologue
  • Lignes d’horizon…
    • Un support, des points d’appui, du sens… par Jean Cartry
  • Annonces
  • Livres
    • Pour qu’ils s’en sortent ! Comment intervenir efficacement auprès des jeunes délinquants - Michel Born
    • Restaurer l’empathie chez les mineurs délinquants - Omar Zanna

Décryptage

Soutenir l’économie sociale qui a du sens

Défendre une économie différente semble particulièrement à l’ordre du jour : celle qui se veut sociale et solidaire présente un éventail de solutions créatrices d’emplois (non délocalisables) et de développement durable.

Lire la suite…