N° 1019

| du 19 mai 2011
Dossier

Le travail d’intérêt général

En initiant au début des années quatre-vingts une politique d’alternative à l’incarcération, l’Etat vise deux objectifs : éviter la détention à un public fragile mais pas dangereux et désengorger les prisons. Près de trente ans après, même s’il existe des différences territoriales fortes, le travail d’intérêt général est une peine très utilisée par les magistrats qui considèrent les conseillers d’insertion et de probation comme la cheville ouvrière de cette mesure.

  • Social actualités
  • La chronique d’Etienne Liebig
  • Le billet de Jacques Trémintin
  • L’actu de la semaine
    • L’expulsion des étrangers malades
  • Dossier : Le travail d’intérêt général
    • Les SPIP au cœur du dispositif
    • Le TIG, idéal pour grandir
    • « L’intérêt du TIG est dans sa dimension éducative », entretien avec Aurore Carpentier, juge d’application des peines au TIG de Lorient
    • « Nous prenions plus de risques avant », entretien avec Michel Rismann, vice-président chargé de l’application des peines au TIG de Lyon
  • Initiative
    • La créativité au défi de l’accueil d’urgence au foyer Pargaminières
  • Analyse
    • Suicide des adolescents : côte d’alerte ! Le point de vue de Joanna Martin de Lagarde
  • Rebonds
    • « C’est dans l’air du temps ! »… Malheureusement
  • Annonces
  • Livres
    • Les psychanalyses - Nicolas Gauvrit & Jacques Van Rillaer
    • Pourquoi défendre aujourd’hui la clinique dans le travail médico-social - Romuald Avet

Décryptage

L’expulsion des étrangers malades !

Les étrangers gravement malades vivant en France pouvaient obtenir un titre de séjour si les soins ne leur étaient pas accessibles dans leur pays. La dernière loi sur l’immigration porte un coup fatal à ce droit.

Lire la suite…