N° 1010

| du 17 mars 2011
Dossier

Réconcilier psychiatrie et citoyenneté

En France, la loi du 27 juin 1990 régit l’hospitalisation d’office et l’hospitalisation à la demande d’un tiers. Hélas, exploitant l’émotion de quelques faits-divers, un projet de loi tente actuellement de muer les professionnels de psychiatrie en agents d’un contrôle social organisé.
Un Mouvement international de la psychiatrie citoyenne a été créé début décembre à Besançon, à l’issue d’un colloque participatif visant à donner une vraie place aux malades psychiques dans la société. Des propositions ont été envoyées aux pouvoirs publics.

  • Social actualités
  • La chronique d’Etienne Liebig
  • Le billet de Jacques Trémintin
  • L’actu de la semaine
    • Folle défiance à l’égard de la folie
  • Dossier : La psychiatrie citoyenne
    • Réconcilier psychiatrie et citoyenneté
    • Les pairs aidants, un passé de malade au service des autres
  • Actualité
    • Les professionnels de l’urgence sociale relancent le droit au logement
  • Rebonds
    • Education et réciprocité
    • Présentation d’un dispositif innovant
  • Réflexion
    • Quelle place pour les bénévoles ? Entretien avec Suzie Robichaud, docteure en science politique
  • Culture
    • Nous, princesses de Clèves, un documentaire de Régis Sauder
  • Annonces
  • Livres
    • Le théâtre-forum. Apprendre à réguler les conflits - Guillaume Tixier
    • Dans les coulisses du social. Théâtre de l’opprimé et travail social - Mado Chatelain

Décryptage

Folle défiance à l’égard de la folie

La défiance à l’égard de la maladie mentale et une surveillance sociale planifiée prennent progressivement le pas sur les soins psychiatriques. Mais la mobilisation contre la « police de l’intime » prend de l’ampleur.

Lire la suite…