N° 1003

| du 27 janvier 2011
Dossier

Les centres de consommation de drogues

Afin de réduire le risque épidémiologique mais aussi pour s’approcher au plus près des consommateurs de drogue en rupture sociale, plusieurs États ont créé des salles de consommation encadrées par des professionnels. Pour l’heure, toutes les études mettent en évidence les effets positifs de ces structures. Elles permettent de limiter la propagation d’hépatites ou du sida et le risque d’overdose, elles restent également l’un des rares espaces où il est possible de rentrer en contact avec une population souvent invisible. En France, aucune décision favorable n’est encore prise.

  • Social actualités
  • La chronique d’Etienne Liebig
  • Le billet de Jacques Trémintin
  • L’actu de la semaine
    • Refonder la protection de l’enfance ?
  • Dossier : Les centres de consommation de drogues
    • Le chaînon manquant du dispositif français
    • Reportage à Luxembourg. Salle de consommation, surveillance et lien social
    • Entretien avec Jean-Pierre Couteron, président de l’Anitea : « Pour ne pas rester figés, il faut s’intéresser à l’éthique du moindre mal »
  • Analyse
    • L’échec scolaire dans les quartiers, entretien avec Nasser Demiati, chargé d’enseignement en sociologie
  • Initiative
    • L’université populaire audiovisuelle
  • Rebonds
    • L’assistante sociale face au risque
    • Educ au quotidien
  • Annonces
  • Livres
    • L’éducation des sourds et muets, des aveugles et des contrefaits au siècle des lumières - Jean-René Presneau
    • Surdité et sciences humaines - Benoît Virole

Décryptage

Refonder la protection de l’enfance ?

Se proposant de traduire les inquiétudes et les aspirations des professionnels, un manifeste propose onze axes de changement sous forme d’appel en direction des pouvoirs publics et des politiques.

Lire la suite…